Station d'émission-réception expérimentale           F6CRP   IN96KE        46°11'02" N  - 1°09'57" W

Dernière mise à jour le 06/06/2009

 
La tribune du  06/06/2009 Une nouvelle unité est née : le watt modulé

La nouvelle n'a pas fait l'objet d'une communication de l'académie des Sciences ni du bureau de la Métrologie du Ministère de l'Industrie. Et pourtant elle a bien dû à un moment ou un autre être rendue publique puisque depuis quelques mois, le "Watt modulé" est apparu dans les QSO en phonie sur 40 et 80 m (voire plus haut probablement :-).
Eh oui, il ne se passe plus une journée sans que j'entende des sentences du genre : j'ai une dizaine de watts modulés .. en corollaire, notre brave OM d'ajouter, je ne suis pas à pleine puissance ...
Alors toi, ami radioamateur qui peut-être lit ces lignes et qui utilise cette expression, essaie d'imaginer que tous les indicateurs de puissance ont de l'inertie et que même si tu ne vois pas ton aiguille grimper au firmament, la puissance, elle, est bien là. Si tu ne me crois pas, allume ton oscilloscope, règle ton émetteur sur 80 ou 40 m, passe en FM, émets avec la pleine puissance. Tu devrais lire approximativement 100 W sur ton wattmètre. Note concomitamment la valeur de la tension HF détectée par la sonde de ton oscilloscope. OK ? Bon maintenant passe en SSB, parle normalement devant ton microphone, ton wattmètre est paresseux n'est-ce pas ... mais étonnamment la valeur de la tension détectée en SSB  par ton oscillo est la même sur les crêtes que celle notée en FM... Le watt modulé ne serait qu'une illusion ... d'optique ?
La tribune du  14/02/2009

Le REFUTHON

On connaît de nombreuses déclinaisons du concept "Thon", à chaque fois on y fait appel à votre générosité et accessoirement à vos mouchoirs. Cette fois, rien de tel, on ne vous demande pas un centime, pas de souscription suspecte, pas de pièces jaunes, juste quelques instants de réflexion pour soutenir, par votre signature, une initiative due à Bernie F6HQY et qui vise à la transformation du REF en une véritable association démocratique.  Ambitieux non ? Peut-être complètement utopiste, irréaliste, chimérique mais j'ai envie d'y croire, envie de croire que l'on peut remettre cette vénérable institution au service de l'émission d'amateur, envie de croire que l'on peut encore influer sur le cours des évènements. Alors comment procéder ? 

La radio, mais c'est très simple selon Eugène Aisberg, le REFUTHON aussi !
Bernie F6HQY décline une liste très courte des indispensables changements statutaires à opérer pour rendre l'association démocratique et attractive. Rien de révolutionnaire, juste du bon sens.
Contrairement à beaucoup je pense que la présidente est sur cette ligne mais qu'elle doit affronter quelques coteries conformistes et que son action est systématiquement torpillée par quelques caciques effrayés à l'idée de redonner la parole aux membres. Alors nous allons lui donner un petit coup de main, et si nous nous trompions sur les motivations des uns et des autres, il n'y aurait pas mort d'homme, juste une profonde désillusion ... mais au point où nous en sommes ...

Que l'on ne se méprenne pas sur nos intentions, nous ne voulons pas détruire le REF, c'est exactement le contraire, nous voulons le faire prospérer, lui redonner de la grandeur (au propre comme au figuré), en faire un interlocuteur responsable face à nos tutelles, interlocuteur légitimé par sa masse d'adhérents. 

Dernier point, je ne suis mandaté par personne, j'agis en mon nom propre, il n'y a aucune organisation derrière tout ceci. Je ne suis qu'un ancien membre qui a quitté le navire parce qu'il ne s'y reconnaissait plus.

Alors maintenant, rendez- vous ici, lisez, réagissez, adhérez éventuellement. Me concernant je m'engage à adhérer si les points essentiels de la proposition de Bernie voient le jour.
73 F6CRP

YES, WE CAN  :-)

La liste de ceux qui ont déjà signé !

 
La tribune du  22/01/2009 22/01/2009

Nouvelle annnée, nouvelles résolutions, recentrons-nous sur l'essentiel de notre activité, à savoir le bricolage. Pour illustrer ceci, je vous invite à suivre un lien qui pointe vers le site de Pierre F0EOL. Notre camarade livre ici une démonstration exemplaire de ce qu'est l'émission d'amateur. Je pense que comme moi, vous serez admiratif du travail effectué.
Bravo Pierre et bonne poursuite de vos activités. http://f0eol.free.fr/

Autre point relevé à l'occasion du trafic VHF, et qui concerne une bonne pratique qui s'est perdue au fil du temps. Vous n'êtes pas sans savoir que les antennes en VHF sont rotatives et que durant un appel si l'on comprend le n° de département de la station appelante, on peut immédiatement la tourner cette antenne (ou les tourner pour les riches :-) et que les quelques dB gagnés vont permettre de réussir la liaison. Pensez-y, intégrer cette pratique peut rapporter des QSO. Passez votre département quand vous appelez sur 2 m et au-dessus, ça aide !
 
La tribune du  06/09/2008 MHz c'est fini !

Le dernier n° de MHz magazine, le n° 305 est sorti en août 2008 pour la dernière fois.
J'en suis triste, j'aimais beaucoup MHz, je me reconnaissais dans MHz, je considérais MHz comme la meilleure revue française dédiée à l'émission d'amateur. Alors bien sûr, j'en entends déjà se gausser, j'en vois hausser les épaules, j'en lis parfois d'autres qui se répandent dans des commentaires dont le moins qu'on puisse en dire c'est qu'ils n'honorent pas leurs auteurs.

Ce que je peux vous assurer ayant un peu d'expérience de la vie et surtout de l'émission d'amateur, c'est que nous avons, collectivement, beaucoup perdu avec la disparition de cette revue. Qu'on soit pour ou contre, indifférent ou passionné, c'est l'émission d'amateur en France qui pâtit de cet évènement.

Alors bien évidemment la terre ne vas pas tourner dans l'autre sens, cela n'aura aucune influence sur le cours du pétrole, mais il y aura une absence dans un paysage pas si fourni que cela.

Et puis, je pense à celui qui a façonné cette revue, qui lui a donné aussi de la dignité après quelques errements, qui a favorisé la technique tout en offrant des rubriques susceptibles de satisfaire le plus grand nombre, celui qui a toujours bien accueilli les auteurs, et qui a fourni à ses lecteurs, par son travail et sa façon d'être, une revue honorable. C'est lui aujourd'hui qui a le plus perdu, ne l'oublions pas. Denis F6GKQ au fil du temps est devenu un ami, un vrai, pas seulement une relation courtoise et agréable mais un type sur lequel on peut compter et qui n'a jamais ménagé ni son temps ni sa sympathie. Des gens comme lui, on en rencontre quelques-uns dans une vie mais pas tant que cela. Alors Denis, pour tout ce que tu es, pour tout ce que tu as apporté, merci. 

J'aurais apprécié, en tant que radioamateur, que notre association nationale se fende d'un communiqué pour saluer le départ d'une revue complémentaire. Les caciques n'ont pas jugé opportun de le faire, je le déplore; le fair-play, l'esprit OM dont on se gargarise tant auraient conduit à cela. La paix des braves vous aurait honorés. Messieurs et j'utilise ce substantif à dessein, Messieurs, c'est indigne.
Madame, je sais qu'il y a beaucoup de travail et que les résistances sont fortes, je ne peux que vous souhaiter bonne chance pour réhabiliter cette association dont nous étions si fiers.

Certaines interventions ont fait état de ce qu'il aurait fallu faire pour durer, des erreurs commises, du manque de vision à long terme etc. Je rappellerai qu'il est aisé de réécrire l'histoire, ce qui est difficile, c'est de la faire...
Tout est dit pour ce qui me concerne. Il ne reste plus que deux revues, radio REF et Ondes magazine. Longue vie à l'une comme à l'autre, nous serions bien orphelins sans elles.

F6CRP 06/09/2008.

La tribune du  24/03/2008 Pourquoi je ne répondrai plus aux mails...

Chers amis radioamateurs et autres,

comme indiqué plus haut, à partir de ce soir, je ne répondrai plus aux mails que je reçois. Vous êtres trop mal-élevés, je n'en peux plus de cette mauvaise éducation. J'ai lutté, cette décision mûrissait depuis plus d'un an, elle est arrivée à maturité aujourd'hui quand pour la énième fois, j'ai perdu une heure à répondre à un zigoto qui n'a pas eu la décence, l'intelligence, la courtoisie, la bienséance, la politesse et l'égard de me répondre par un petit "OK, merci". Cela ne coûte rien et témoigne d'un minimum d'intérêt pour l'imbécile (moi) qui perd son temps à répondre à des demandes qu'en général un brin de gamberge et deux clics de souris auraient satisfaites. Et comme la mauvaise éducation (ou l'absence totale pour certains) est fâcheusement répandue, ce soir j'ai dépassé le seuil de saturation. Voilà les gars, je ne perdrai plus une seule seconde de mon temps, inutile de m'écrire; à mon âge, de plus, je ne peux plus trop me le permettre.
J'ai encore quelques amis, je laisse à leur intention mon adresse :-) 
La tribune du  01/03/2005 Du patrimoine, de la sémantique et de l'usage.
Chers amis radioamateurs,
hormis être le résultat et ou le produit d'une longue évolution, nous sommes par ailleurs les héritiers et détenteurs d'une forme de culture ayant pris ses racines au début du siècle dernier. Eh oui, nous sommes des Radioamateurs, avec un grand "R", pour nous tous cela a demandé des efforts, du courage, et de la ténacité.

Où veut-il bien en venir se demandent certains ?
La suite en suivant ce lien ...
La tribune du 19/05/2004 Des grands équilibres...

J'ai assez souvent (hélas) l'occasion de stigmatiser les comportements douteux de certains pour aujourd'hui me permettre de donner un exemple de pur esprit OM. Eh oui cela existe encore...
Un certain François, F1CDW m'a donné (vous avez bien lu) un Drake TR4 connaissant ma passion un tantinet nostalgique pour cette prestigieuse marque. Mes amis cela fait chaud au coeur, non pas par l'économie que cela représente (ne soyez pas mesquin) mais par la beauté du geste, le désintéressement, et l'envie de faire plaisir.
D'où le titre de cette chronique, effectivement il y a des comportements compensatoires par lesquels certains de nos contemporains rachètent la médiocrité et la mauvaise éducation des autres. En fait tout cela est très moral et c'est assez rassurant.
Bon trafic...
La tribune du 20/02/2004 De la mauvaise éducation...
eh oui, elle se manifeste tous les jours sous diverses formes. Il y en a une qui a le don de profondément m'énerver et que j'ai le bonheur de subir plusieurs fois par jour quand j'ouvre mon courrier électronique.
Je reçois chaque jour une vingtaine de mails "utiles" noyés dans 150 SPAM,  un radioamateur dirait que le niveau de bruit est élevé. Je perds bcp de mon temps libre à répondre à chacun d'eux, c'est forcément sous une forme succincte mais à chaque fois courtoise, du moins je l'espère. Eh bien quand je réponds en fournissant les renseignements demandés, renseignements qu'un peu moins de flemme aurait permis de trouver en deux clics et trois Google, je ne reçois jamais d'accusé-réception de la part du quémandeur, je n'écris même plus demandeur. Que c'est frustrant d'être pris pour une vache à lait tout juste bonne à être sollicitée pour fournir l'adresse de tel centre d'examen ou le code des couleurs des résistances.
La tribune du 23/11/2003

Solidarité, coup de main et prudence...

Drôle de titre pour une histoire qui ne l'est pas. Cette fois il s'agit d'aider un copain et peut-être de vous mettre à l'abri d'un voleur.
Voici le texte de Franck F4CIB, lisez-le attentivement et faites circuler, on ne sait jamais...

Dans la nuit du 24 Novembre tout le système d'antenne 10GHz que j'utilisais m'a été volé.
Le trépied ainsi que tout le reste du support sont de fabrication F6ETU, ce qui en fait un modèle unique.
Je joins la photo et la dépose également sur un serveur afin que les listes n'autorisant pas les PJ permettent néanmoins la
visualisation. 
http://f4cib.free.fr/dish_tripod.jpg
Je sais que les chances de le retrouver sont infimes, mais sait-on jamais...

Merci de diffuser largement autour de vous, et merci de me prévenir par mail ou téléphone si vous voyez quelque chose du
genre réapparaitre sur le marché de l'occasion ou chez un ferrailleur.



La tribune du 01/06/2003

L'Amicale des Utilisateurs de Matériel Drake est née.

C'est une idée qui fait son chemin depuis pas mal de temps, je n'avais jamais eu, jusqu'à présent, le temps nécessaire pour la concrétiser.

En deux mots, une amicale pourquoi faire ?

 - nous connaître
 - nous regrouper
 - échanger des informations (vous savez le truc qui lâche tout le temps, le tube introuvable qu'on peut remplacer par..., etc.)
 - faire partager notre passion.

Adhérer à l'amicale coûte 0 euro, l'amicale n'édite pas de bulletin, ne prélève pas de cotisation, n'a pas d'AG, son seul lien, c'est le site Internet. (cliquer ici)

On vous attend. 73 Denis

La tribune du 12/03/2003

La fin est proche ...

Je viens de suspendre les quelques téléchargements disponibles sur le site (voir rubrique "téléchargements"), Wanadoo venant de m'informer que mon site avait trop de connexions. 
Je redoute que cela ne suffise pas et que je sois contraint de supprimer le traité d'électronique et d'électricité. Je cherche une solution de substitution, d'une part je ne souhaite pas payer pour cela et d'autre part travaillant dans la maison, j'aurai du mal à aller voir ailleurs (c'est bête mais c'est comme cela).

La tribune du 14/10/2002

Lexique à destination de l'acheteur de matériel d'occasion ...

Ben oui, un jour ou l'autre, nous n'avons pas pu ou su résister au chant des sirènes de l'occase. Beaucoup en sont sortis échaudés, meurtris, fauchés, quelques uns, heureusement, satisfaits. Aussi, ai-je jugé utile d'essayer de décrypter le langage du vendeur, de comprendre comment il pratiquait  l'art de la litote. Voici à partir d'un texte de VE3FAB et de mon expérience le fruit de ces réflexions :

Contexte : un vendeur, lui et un acheteur potentiel vous.

1 - La dernière fois que je l'ai essayé, il marchait...
Traduisez par : Il ne marche plus
La même mais sous forme plus pernicieuse : je ne sais pas s'il marche 
2 - Il a un problème sur ...
Là le fourbe essaye de vous cacher la forêt avec son petit doigt en vous déclarant un problème tellement manifeste que même un enfant de 10 ans l'aurait détecté. Attendez-vous à une cascade d'ennuis.
3 - Il a un pt'it problème sur ...

Une variante amusante, ici le vendeur, avoue implicitement qu'il n' a pas pu résoudre le pb, ou alors que le coût de réparation est tellement élevé que le jeu n'en vaut pas la chandelle, pire la pièce est introuvable, ce dernier cas est particulièrement fréquent sur les appareils à tubes.
4 - Révisé par ...

Là c'est clair, les courroies sont neuves, la vidange a été faite, le circuit de refroidissement est clean avec un liquide tout neuf, idem les plaquettes et les bougies.. Ah non ? C'est pour une bagnole ? Mince mais cela veut dire quoi  alors, révisé par ? Sans préjuger de l'admirable travail de nos revendeurs, j'imagine que le transceiver ainsi labellisé doit être garanti jusqu'à la porte de l'atelier.
5 - Il marche bien
Méfiance, c'est pratiquement le cas le plus défavorable  car il va nous ramener inéluctablement et douloureusement vers le cas n°1.
6 - Il a besoin d'une pt'ite révision
Même chez GES, il n'ont pas pu le réparer.
7 - Il vient de l'armée
On pourrait penser que c'est un gage de sérieux, traduisez plutôt par :
Le technicien des trans a tenté de le réparer en soudant avec un chalumeau oxyacéthylénique, voyant que cela ne fonctionnait pas, l'appareil a été stocké 10 ans sur une palette, dehors.
8 - Toujours utilisé en réception (ou jamais utilisé en émission)
Un énorme Warning devrait s'allumer dans votre cerveau car généralement cela signifie que l'engin a effectivement tourné en réception sur les bandes amateurs mais qu'il a gaiement surchauffé sur 11m ou 45m.
9 - Excellente "Audio"
Comme "ils" disent maintenant, jusqu'alors j'entendais les radioamateurs dire : Excellente BF, bref...    Méfiez-vous, l'émission est HS.
Un lecteur attentif, vieux F6 dont le suffixe commence par un D, se termine par un R et contient un I mais dont je tairais l'identité pour des raisons évidentes, vient de me signaler qu'il convient, pour être dans le coup aujourd'hui, de signaler à son correspondant qu'il a une bonne "radio". (on est tous convaincus d'avoir une bonne radio, sinon on ne l'aurait pas achetée... Ah bon, je me trompe encore sur la signification des expressions ?)
10 -  Faites vite quand même, il y a d'autres personnes intéressées.

Vous avez gagné le droit de rigoler. Effectivement deux ou trois gars sont passés par là et se sont enfuis devant le prix et/ou l'état, ou alors l'un d'eux avait besoin de lacer ses chaussures ce qui a justifié l'arrêt mais en aucun cas ils n'étaient intéressés.
11 - A ce prix là ...
Sans vergogne, le vendeur vous fait comprendre que pour la misère qu'il vous demande, il ne faut pas s'attendre à des miracles et que si vous aimez le contrôleur universel et le fer à souder, vous allez être servi.
12 - Vendu cause double emploi
A traduire par : il est temps que je me débarrasse de cette cochonnerie.
13 - Bon état général (et pas "bonne état" comme bcp le pense)
Normalement abîmé. "Bon état" ne veut pas dire état proche du neuf sans dégradation visible mais, normalement sale puisque jamais nettoyé, normalement rayé puisque propriétaire peu soigneux, fonctionnement normalement dégradé puisque le même propriétaire n'est guère exigeant et que dans la mesure ou "ça fait du bruit" il est content.
14 - Je me sépare de ...

Si c'est si douloureux, autant rester ensemble
15 - Prix sacrifié
Idem ci-dessus
16 - Vendu sans alimentation ni micro
Parce qu'avec l'alim on pourrait vite s'apercevoir qu'il ne fonctionne pas et que le micro pourrait vous inciter à l'essayer en émission. Le temps que vous dégotiez une alim 30A et un micro (car vous ne pratiquez pas la CW mode complexe et difficile qui demande le délicat câblage d'un interrupteur autrement appelé manipulateur), et que vous découvriez tous les petits bobos, votre courroux se sera apaisé.

La tribune du 28/07/2002

Histoire belge...

j'en vois déjà qui sont hilares, il n'y a pas de quoi, car pour le moment (en pleine coupe du monde) ce sont les français qui sont la risée du reste du monde, qu'on se le dise. Bon après ces considérations footballistiques, l'histoire belge c'est l'histoire d'un radioamateur  qui m'a permis d'avoir un TR4. Car ce garçon, d'une part m'a indiqué un vendeur (ce que pas un mangeur de grenouilles n'a fait...) et d'autre part s'est chargé d'effectuer toutes les formalités ennuyeuses (réceptionner l'argent et le remettre au vendeur, emballer le zinzin, l'expédier, avancer de l'argent pour le supplément de poids.) Si cela ce n'est pas de l'esprit OM, je ne m'y connais pas. Il y a d'autres évènements à raconter mais nous les garderons pour nous dans l'immédiat. 
Voilà, c'est cela l'esprit radioamateur, aider un anonyme qui partage la même passion que vous, sans compter (au propre comme au figuré dans mon cas), dans la confiance et avec un poil d'abnégation. Alors chapeau bas Monsieur Pierre ON4PS.
PS: mon bestiau est un TR4 avec le joli chassis en cuivre... une merveille.  Si vous voulez faire aussi bien que nos amis du plat pays avec un TR4C (ou CW), je suis prêt...

La tribune du 02/05/2002 Salut les gars, 
alors ça sert à quoi que je me décarcasse en passant des messages partout, tant sur mon site, que celui de Patrick (TK5NN), par écrit ou de vive voix, que ce soit même parfois aimablement relayé (merci Raymond de l'OMC), tout cela pour aboutir à un résulat avoisinant le vide intersidéral ?
Car je recherche toujours un TR4C (ou plus) en bon état à un prix raisonnable. Mes amis il va falloir se mobiliser, chacun va réfléchir et aller consulter ses voisins radioamateurs, de préférence, ceux qui ont de la bouteille dans le métier. Et chacun va se mettre en quête de rencontrer les autres pour transmettre ma demande. D'une part, cela va considérablement m'aider, et d'autre part cela va nous permettre de nous rencontrer à nouveau, de renouer ce fameux lien social dont on parle tant actuellement. Cela va peut-être nous changer de ces réunions commerciales dans lesquelles on contemple des appareils que l'on n'a pas les moyens de s'acheter et où l'on cotoie des zombies parcourant d'un pas morne et automatique des allées dédiées au culte de la technologie japonaise.
La tribune du 01/02/2002 J'ai reçu il a quelques jours un message d'un surfeur attentif me signalant qu'un lien émanant du site du REF et plus précisément de la commission Formation pointait désormais vers mes pages.J'en ai été très touché et je salue publiquement et avec chaleur ceux qui ont pris cette initiative. Ceci prouve que rien n'est immuable et que l'on peut trouver des bonnes volontés qui savent faire abstraction des préjugés et des querelles de clocher. Donc merci encore pour ce geste, merci à tous ceux qui ont oeuvré pour que cela se réalise en prenant parfois des positions à contre-courant de la pensée dirigeante et au risque d'être en porte-à faux vis à vis de leurs pairs. 
Je souhaite, et ce n'est pas une clause de style, beaucoup de réusssite à la nouvelle équipe.
La tribune du 01/12/2001 Là, y'en a marre !
Vous allez penser que je suis toujours en train de râler
mais cette fois cela dépasse les bornes.
Mon égocentrisme m'a poussé à faire une petite recherche sur le web avec mon indicatif, et surprise surprise, j'ai retrouvé sur le site d'un radio-club une trentaine de mes fichiers Excel de calcul en téléchargement et sur un site belge la partie "Traité d'électricité et d'électronique" traduite en flamand.
Tout y est repris, les images, le texte, la présentation sauf mon indicatif bien sûr. A chaque fois que j'ai reçu une demande d'utilisation de ces pages, je l'ai accordée avec plaisir car l'objectif de celui qui me le demandait était d'aider les autres et de disposer d'un support pour la formation, en aucun cas il n'était question de reproduire in extenso le contenu sous un autre nom.
Pratiques méprisables d'une époque irrespecteuse et mercantile!
Je suis dégoûté ce soir, il y a bien longtemps que j'ai pris la mesure de l'humanité mais j'ai eu le tort de penser que notre petite communauté représentait une oasis au milieu du désert. Naïveté, quand tu nous tiens...
La tribune du 30/10/2001 Vous n'en avez pas marre de la vie de château ? Moi si...
Car mes amis, vouloir causer le coup avec un radioamateur français sur 40m le week-end est devenu chose difficile voire impossible. Les voilà livrés ces braves garçons et filles, à la frénésie d'accumulation de références au point d'oublier qu'il existe encore quelques niais dont je fais partie, qui souhaiteraient échanger autre chose qu'un grotesque et inutile 59 - DFCF xxxx. Les courageux qui emballent leur coucou et montent un bout de fil ne sont pas à blâmer, au moins ils font quelque chose avec un sens admirable d'abnégation, ceux-là quoi que j'en pense, je leur tire mon chapeau, mais les autres ...  Serions-nous arrivés au point où nous n'avons plus rien à nous dire si ce n'est : Merci pour la référence ??? Je ne le crois pas, il est toujours temps de se réveiller. 
La tribune du 21/08/2001 Bon nous sommes habitués depuis l'avènement du PSK31 à partir à la découverte du travail réalisé par un amateur de génie. Cette fois ci le génie est américain et s'est penché sur le trafic en meteor scatter (si vous ne savez pas de quoi il est question, voir le lien dans la page principale). Ce nouveau mode s'appelle le FSK441 ou WSJT du nom du programme conçu par K1JT. Moyennant une antenne, quelques watts et une carte son, on peut réaliser des QSO par réflexion sur les météorites sur 144 MHz avec un succès qu'on ne connaissait pas encore jusqu'à présent. Ce nouveau mode suscite bcp d'enthousiasme en Europe depuis son inoculation il y a à peine un mois. Jusque là tout va bien, et c'est justement là que se pose la question du progrès technique car voir s'afficher sur mon écran des F6CRP de TOTO R27R27R27, sans que je fasse quoi que ce soit sinon mettre l'ensemble sous tension, eh bien mes amis, cela ne m'excite pas beaucoup. A méditer, car à force de ne plus mettre une once d'investissement personnel dans tout cela, nous allons finir par perdre nos âmes... Dernière précision, le créateur de WSJT, K1JT est prix Nobel de Physique ...
La tribune du 15/05/2001 Mais pourquoi ont-ils installé un affichage digital ? 

Ce qui pourrait passer pour une avancée technique s'avère être, à l'usage, un catastrophe. Combien de QSO entend-on, notamment sur 40m ou des groupes de vaillants radioamateurs s'affrontent quant à la fréquence ! Exemple :"Je suis sur 7053 point 855 . Ouahh ça c'est précis ! Cet argument péremptoire est responsable de l'étalement des correspondants sur 200 à 300 Hz. Quand l'affichage était mécanique, cela ne se produisait pas. Il est peut-être utile de rappeler que l'affichage digital n'affiche que le contenu de mémoires, ce n'est pas un fréquencemètre, et que la précision, in fine, est dépendante du calage d'un quartz. Des variations sont inévitables d'un transceiver à l'autre et on doit se caler non pas sur une valeur numérique donnée, mais en fonction de la tonalité de l'émission du correspondant.
Je le concède, cela change de la notion de canal !
La tribune du 15/03/2001 Ah les vilaines choses que j'entends...
Je me suis régalé des chroniques du SWL Paco (un morceau d'anthologie, à ne pas manquer, http://qrzlami.ctw.cc/  et j'y avais lu des choses que je refusais de croire. Quel genre ?
Par exemple comment faire croître son DXCC alors qu'on est tranquillement installé devant sa télé ou en train de bosser pour faire vivre sa petite famille et accessoirement les marchands de transceivers. Eh bien, tout cela est malheureusement vrai et "ils" en causent même sur l'air les vilains. Comment faire ? C'est simple. Un de vos potes, plus muni de watts que de conscience va faire le QSO pour vous, comme il est d'une nature inquiète, il va le faire même deux fois, histoire d'être sûr d'être bien "logger" comme ils disent maintenant. Naturellement, un service en appelle un autre, vous devrez rendre la politesse. Il ne vous restera plus qu'à faire un brin de causette pour savoir quels sont vos nouveaux DXCC du jour. C'est pas beau la radio ?
La tribune du 15/02/2001 Il est des jours ou l'ego (normalement hypertrophié chez le radioamateur) a tendance à prendre des proportions inconsidérées. Aujourd'hui le mien subit cet avatar car je viens de découvrir que j'avais modestement contribué au "relookage" d'un portail radioamateur français. Tout y est, le style, les couleurs, la présentation... (pas celui de TK5NN qui est un modèle, non un autre)
Bon OK c'est la loi du net.
Autre sujet, la ou les saisines... Vous en avez marre de ne pas pouvoir passer votre licence et je le comprends mais notre grande association nationale n'a t'elle pas fait (encore) le mauvais choix ? Je sais que ces propos vont m'interdire à tout jamais d'avoir la petite boule jaune clignotante devant mon site avec cette adorable mention "Ce site est à l'honneur aujourd'hui" mais tant pis.
La tribune du 15/12/2000 L'esprit OM existe, je l'ai rencontré bien que certains déploient de colossaux efforts pour prouver le contraire...
J'ai eu l'occasion de raconter où et comment j'avais rencontré l'esprit OM ces derniers temps, aujourd'hui c'est du contraire dont vous allez être gratifié.
Je suis amateur de vieux transceivers, le mois dernier, je déniche une annonce présentant un HW101 à vendre. Immédiatement je téléphone au n° indiqué et "l'OM" m'annonce que son appareil fonctionne très bien en émission comme en réception, qu'il est en très bon état général etc. Ceci se déroule le dimanche, le mercredi suivant la bête arrive... Mise sous tension et début des déboires. Le VFO n'a de variable que le nom, l'engin s'arrête sur 14 et 21, le 28 ne fonctionne pas, la puissance est presque nulle, deux boutons sont cassés et un troisième n'est pas d'origine. Imaginez ma déception et ma colère.
J'ai passé trois jours complets au gré de mon temps libre pour le remettre en état, je vous passe le détail de mes tribulations. Escroquer son prochain serait-il devenu un mode de fonctionnement normal dans cette communauté ?
La tribune de 10/10/2000 L'esprit OM existe, je l'ai rencontré.
Je dois dire que j'avais sérieusement envisagé sa perte comme un fait acquis, or dimanche 1er octobre, je l'ai rencontré deux fois. Stupéfiant non ?
La première fois quand un OM, connaissant ma passion des vieilles choses, m'en a offerte une de vieille chose. Oh cela ne vous fera pas rêver, la bête n'a rien d'un FT1000MP, c'est  inexploitable en trafic, la transmodulation atteint des niveaux que je n'avais jusqu'à présent jamais rencontré. En revanche le charme de ce récepteur produit entre 1963 et 1968 est sans égal et faire revivre un tel engin est une joie  inégalable.   Merci Jean-Claude F5OWX

La seconde fois c'est à l'occasion d'un message laissé sur le news.group boatanchor pour demander si quelqu'un avait le schéma de ce vénérable grand-père. Le lendemain matin, j'avais dans mon mail un fichier pdf contenant notice et schémas que Rob avait pris le temps et le soin de numériser. Que dire sinon Merci Rob KD7HRN.
La tribune de 01/08/2000 Le forum fr.rec.radio.amateur est fréquemment agité par des soubresauts divers et variés ayant pour origine une remarque ou une réflexion. Un thème récurrent qui déchaîne les passions oppose les pro- et anti-CW. Chacun des camps déploie son argumentation  (vous n'êtes que des fainéants - vous n'êtes que des fossiles) qui comme chacun peut le constater atteint au moins l'ionosphère.
Moi qui considère que c'est le moyen le plus efficace et le plus démocratique pour faire du DX ne suis pas opposé à un substitut . Voici ma proposition :
Auront accès aux bandes HF les candidats qui pourront satisfaire un des points suivants :
- 1000 QSO en VHF
- la production d'un émetteur-récepteur fonctionnant et construit par le candidat
- l'épreuve de CW classique.
La nature humaine tranchera, je serais curieux de prendre connaissance des statistiques...
La tribune de 01/07/2000 Entendu très récemment sur 40m. le contexte :
Un qso déjà établi depuis un bon moment tourne tranquillement. Sur ce, une station F appelle pour le QSO de je ne sais plus quoi. Poliment, une station HB de l'autre QSO appelle le lanceur d'appel et lui demande de faire QSY d'un ou deux kHz de manière à ne pas faire trop de QRM. Jusque là, classique, mais, mais notre OM F rétorque que cela fait maintenant 15 ans que ce QSO se déroule sur 70xx KHz qu'il 'y a aucune raison valable pour qu'il n'en soit pas ainsi aujurd'hui etc etc. Bref cela dégénère rapidement et on en vient aux arguments décisifs :
-Cela fait 40 ans que j'ai ma licence
-je respecte la réglementation car contrairement à vous je n'ai pas d'ampli
-les copains ne me retrouveront pas si je bouge de 2 kHz. Rien à ajouter, les faits parlent d'eux-mêmes...
La tribune du  01/06/2000 Ami que j'entends sur toutes les bandes, tu signales souvent à tes correspondants qu'ils ont "une bonne radio". Il est temps de perdre cette expression qui n'a aucune signification du moins sur les nouvelles bandes que tu occupes. Si tu tiens à complimenter ton correspondant pour sa qualité de modulation, dis le simplement (la qualité de votre modulation est...), si tu tiens à lui faire remarquer que son signal est clairement lisible alors utilise la codification en vigueur (QSA 5). Si tu appliques ces principes, personne ne pourra plus remarquer que tu viens du 27 MHz...
La tribune du 27/05/2000 Jeune ami radioamateur, fais moi plaisir, n'utilise plus ces expressions qui viennent d'une autre bande que tu as quitté récemment. Quelques exemples pêchés ci ou là...
je suis un jeune indicativé, dis plutôt "je viens d'obtenir ma licence"
Ne dis plus "quel est votre QRZ" mais "Quel est votre indicatif"
et surtout jeune ami, oublie les relais sur 2m et 70 cm, c'est comme une voiture fluo, c'est un truc de blaireau, trafique en direct, en SSB/CW

redbox.gif (41 octets)

Retour vers la page principale du site F6CRP