Note aux possesseurs d'ICR71E




Chapitre 1 : réglage des porteurs LSB /
USB / CW
Chapitre 2 : bruit de phase d'un VCO
Chapitre 3 : échauffement excessif de l'alimentation et solution
Chapitre 4 : changement de la batterie de sauvegarde de la DRAM



Description

1
  • Heureux propriétaires, voici relevé, pour vous, un petit défaut qui m'a fait détester ce récepteur.
    J'ai eu (enfin je me suis acheté) cet engin en 1985. A l'époque j'ai trouvé cet appareil très agréable bien qu'il fut fortement "typé ICOM" (restitution un peu guturale). Je l'ai utilisé en HF couplé à un autre transceiver puis surtout comme récepteur pour le trafic 144 MHz avec un convertisseur, couplé grâce à de judicieuses commutations à un IC260E.
    Tout est bien allé un certain temps jusqu'au moment où j'ai commencé à le trouver franchement désagréable. J'ai essayé d'adapter un HP différent, bricoler tous les boutons, rien à faire, la restitution BF était horriblement désagréable. J'arrivais à atténuer modérement cet inconvénient par le PBT mais ce n'est pas une solution.
    Je me suis donc pris par la main la semaine dernière et j'ai posé la bête sur la table de mon labo et j'ai commencé méthodiquement à examiner le problème. Je me suis attelé à vérifier la chaine BF, pas de distorsion notable, puis j'ai vérifié les fréquences des oscillateurs du BFO et c'est là que le problème s'est revélé.
    300 Hz en LSB et 400 Hz en USB de décalage... Voilà pourquoi votre fille est criarde pourrions paraphraser...

  • Passons à la solution
    - démonter les capots, de manière à avoir accès à la partie supérieure
    - repérer le BFO en vous aidant de la notice (à droite côté opposé aux filtres)
    - un fréquencemètre est indispensable, les réglages interagissants. Repérer le coax qui sort du compartiment blindé et essayez de coincer votre pointe de touche sur la soudure de ce coax sur circuit imprimé principal.
    - c'est maintenant que c'est rusé. Les fréquences notées sur le schéma sont celles de quartzs, pas celles dont vous devez tenir compte pour le réglage !!! Il y a un léger décalage.

    Voici les bonnes tirées du synoptique

    LSB

    9,010 000 MHz

    CW

    9,009 800 MHz

    RTTY

    9,008 475 MHz

    USB

    9,013 000 MHz

    - agissez sur les noyaux des selfs L22 - L21 (avec le fréquencemètre, repérez celle qui agit sur la fréquence considérée) de manière à amener l'oscillateur sur la fréquence idoine. La capacité C78 de 30 pF sur le quartz USB agit très peu.
    - les réglages interférant un peu les uns sur les autres, reprenez autant que nécessaire. Commencez si possible par le quartz LSB. Commutez les modes de manière à vérifier que l'oscillateur ne décroche pas. Dans mon cas le seul décalage par rapport aux spécifications est noté en RTTY.
    - laissez sécher (je rigole), débrancher tout ce qui pourrait faire un court-circuit et connectez une antenne. Ecoutez la bête, elle n'est plus reconnaissable, le récepteur a perdu son ton criard et étriqué pour retrouver une BF ample et ronde.


    C'est fini, alors heureux ?
    Si vous avez rencontré le même problème, laissez moi un pt'it message.


  • Le bruit de phase
    Mon engin s'est mis depuis quelques mois à manifester un défaut pas banal surtout notable en CW. Les signaux sont "soufflés", sur chaque trait ou point, j'entends la note BF (là c'est normal) et un souffle ou ronflement, le phénomène est très très désagréable. Où cela devient amusant c'est que je constate cela uniquement sur les bandes basses, au delà de 8 MHz, les notes ont une pureté cristalline.

    En examinant le schéma, on voit que l'OL utilise 4 VCO pour produire un signal variant de 70 à 100 MHz et que manifestement mon pb vient du VCO1. Ne possèdant pas d'analyeur de spectre, je ne peux me fier qu'à mes oreilles pour mesurer les effets de mes réglages. Pour avoir accès aux VCO, il faut préalablement démonter les capots, les VCO sont situés à gauche de l'appareil quand ce dernier est vu de face. Le seul réglage accessible sans dessouder le blindage est une capacité sur chaque VCO. Dans mon cas, avec un tournevis plastique, j'ai lentement ajusté cette capa tout en écoutant le résultat grâce à un signal envoyé depuis mon générateur. Attention, il y a un réglage qui donne d'excellent résultat, manque de chance, le VCO ne couvre plus la bande complète, vérifiez bien en vous plaçant vers 7950 kHz que le VCO oscilla toujours. C'est très bricolo comme méthode mais cela fonctionne, du moins quand il n'y a pas de gros problème.

 


3

  • L'alimentation
    Un défaut connu de cet appareil est lié à son alimentation secteur, ce qui fait qu'on pourrait confondre ce récepteur avec un fer à repasser tant les calories dégagées sont nombreuses. Ca chauffe, ça chauffe de partout. Il convient donc de démonter l'alimentation, de vérifier, voire de changer le condensateur de filtrage qui lâche très vite (sa tension de service est très proche de 12V), éventuellement de ressouder le pont de diodes ou de le changer. Vous remarquerez que ce pont contribue fortement à l'élévation de tempé, la technologie des années 80 aimant bien les ampères. 
    Pour ma part, j'ai ajouté un petit ventilateur qui extrait l'air chaud de l'appreil, c'est un peu embêtant au niveau du bruit mais c'est beaucoup plus satisfaisant pour l'esprit. Il est simplement fixé par deux vis-écrous, l'alimentation est fournie par le récepteur, d'un coté en se fixant sur une vis au châssis pour la masse, le plus étant pris sur le connecteur volant en plastique.


4

  • Changement de la batterie Lithium de sauvegarde de la RAM 
    autres matériels concernés : IC-271 ; IC-471 ; IC-1271 ; IC-745 ; IC-751/A ; IC-R71A

    Il y a sur cet appareil une batterie 3V chargée de sauvegarder les mémoires (là, pas grave) mais surtout et aussi le programme de gestion du récepteur qui se trouve chargé dans la DRAM. On peut encore, 20 ans plus tard, s'interroger sur la pertinence d'un tel choix technologique mais pas trop longtemps quand même sous peine de perdre l'usage complet du zinzin. Si une telle mésaventure vous arrivait, point d'autre salut que de démonter le module et de l'envoyer chez Icom France. Aussi le radioamateur avisé envisage t-il de remplacer lui même cette maudite batterie. Il existe fort heureusement une procédure décrite par Icom USA, je me suis lancé dans l'opération et voIci une aide pour ceux qui auraient quelques différents avec l'anglais.
    ATTENTION : OPERATION A RISQUES

    Je me dois de vous mettre en garde, toute fausse manipulation va réduire votre récepteur au silence, si vous n'avez pas l'habitude du travail électronique, mieux vaut utiliser la procédure de remplacement par le constructeur. Naturellement je ne pourrais être tenu pour responsable des dégâts ou problèmes de fonctionnement de votre appareil suite à cette description des opérations à réaliser.

  • Pour ceux qui voudraient se lancer, voici la procédure in french

    -Précautions à prendre avant de commencer et avertissements-

    1)
    Ne pas utiliser d'alimentaion stabilisée pour substituer la tension de 3V durant les opérations de changements de la batterie, mettre deux piles de 1,5V en série et les souder à l'emplacement indiqué sur l'image

    2) Attention aux connecteurs, c'est fragile et la pression est assez importante, pensez à dévisser la vis de maintien du circuit imprimé

    -Procedure-
    1)Déconnecter l'appareil de tous ses câbles et connexions (secteur, HP etc.)

    2) Dévisser le capot inférieur, une fois celui-ci enlevé, dévisser le blindage, vous aurez ainsi accès au module, enlever ce dernier

    3) Souder comme indiqué une source de tension de 3V (2 piles en série) sous le circuit imprimé en parallèle sur la batterie existante

    4) Enlever la batterie et la remplacer par une neuve.(3V) (BR2325 1HC, Icom stock number 945 03112) 
    Attention si vous utilisez les connexions rigides existantes, ne pas faire de court circuit sur la nouvelle batterie (cela m'est arrivé!!!), prévoir un isolant sinon mieux ressouder deux fils. Vérifier en permanence la tension de 3V. Une coupure et votre module est bon à envoyer chez nos amis d'ICOM

    5) Si tout est OK, enlever la source 3 V externe

    6) Réinstaller le module et procéder aux essais, si tout va bien, vous pouvez remonter le tout.

     


    Quelques images pour vous aider :


Accès au module


Le module démonté avec les piles en tampon et la batterie d'origine extraite
Il existe deux types de modules DRAM, ces derniers remplissent les même fonctions. L'image de droite vous suggère où placer les connexions pour l'alimentation tampon
Vous trouverez une aide complémentaire sur le site d'ICOM USA à cette adresse mais en anglais of course :

http://www.icomamerica.com/support/documents/ram_card.html


Retour vers la page d'accueil du site F6CRP

Retour vers la page d'accueil du traité d'électricité et d'électronique

Conception-réalisation : Denis Auquebon F6CRP